Toberua (ou la découverte d’un vrai paradis)

On l’avait approché à Kuata mais cette fois, on a vraiment trouvé le paradis sur cette magnifique île de Toberua où nous avons passé treize jours de rêve.

Il n’y a que le « resort » sur l’île et celui-ci comporte 16 bure (bungalows) seulement pour un maximum de 36 adultes. Autant dire qu’on a quasiment l’impression d’être seuls au monde puisqu’on peut passer des journées entières sans voir personne, sauf aux heures des repas. Ceux-ci sont décalés pour les enfants car le souper des adultes à 19h30 avec quatre plats est un peu tardif et long. Au début, on n’était pas enchantés de devoir manger de façon séparée et on a testé le repas à 19h30 tous ensemble sans toutefois que personne n’y prenne de plaisir. On a donc ensuite opté pour les repas séparés (après onze mois sans tête-à-tête, on s’est dit qu’on y avait droit) et on doit dire que Yanick et Mélanie ont beaucoup apprécié leurs repas romantiques en amoureux presque les pieds dans l’eau avec balades à la guitare, clair de lune, ciel étoilé et « vraies » conversations. Les enfants étant eux aussi assez contents de se retrouver seuls dans la bure pour lire des histoires au lit, tout le monde y a finalement trouvé son compte !

Pendant la journée, on a profité de nos chaises longues et de notre hamac pour contempler la vue magnifique, lire, nous reposer et commencer à envisager le retour car, oui, ça commence à sentir le roussi pour nous ! Heureusement, cet endroit est parfait pour emmagasiner un maximum de zenitude et de sérénité puisqu’on en aura sûrement besoin.

Les enfants, eux, ont surtout profité de toutes les activités proposées : golf, billard, pétanque, ping-pong, jeux de société, paddle, surf et kayak. Enfin, ça c’était quand ils ne faisaient pas le coup du « je m’embête », ne se chamaillaient pas ou ne se montraient pas insupportables. Et oui, appréhension à l’approche du retour ou on ne sait quoi, mais, pour la première fois en une année, les loulous n’ont pas été des plus agréables les premiers jours. A croire que les plages paradisiaques n’ont qu’un effet très modéré sur eux. Heureusement, après qu’on a trouvé de quoi les occuper en faisant de l’école et un recadrage, ils sont très vite redevenus des vrais amours ! En plus, après quelques jours, étant les seuls enfants ou presque, ils sont devenus les chouchous de certains membres du staff qui s’en sont occupés bien mieux qu’au Kids Club !

Les parents, de leur côté, ont certainement eu droit à quelques-unes des plus belles plongées de leur vie, avec une visibilité incroyable, des couleurs superbes, des petits poissons, mais aussi des plus gros animaux comme des requins léopard, des requins à pointe blanche ou des tortues.

Malheureusement, petite ombre dans ce tableau idyllique, on n’a pas eu un temps idéal et, contrairement à l’Europe, il a même fait plutôt froid. Les enfants n’ont du coup pas pu faire beaucoup de snorkeling soit car l’eau était trop froide, soit car les vagues étaient trop grosses où nous plongions.

C’est aussi ici que l’on a fêté le plus exotique des premiers août de notre vie !

Et on s’est fait un nouveau copain qui appréciait particulièrement les abords de notre bure avec ses congénères. On nous a certes dit qu’ils n’étaient pas agressifs mais cela reste l’un des dix serpents les plus venimeux au monde… Autant dire qu’on préférait notre précédent copain, le koala de Kangaroo Island ! Heureusement, l’île abrite aussi un vrai copain, Kuki le perroquet!

Enfin, Alexis a eu droit à son cadeau d’anniversaire : un baptême de plongée ! Contrairement à ce que nous pensions, l’âge pour plonger est plutôt fixé à 10 ans mais on s’est arrangé avec Epeli notre dive master personnel (il n’y avait pas d’autres plongeurs pendant notre séjour), pour tout organiser. Résultat, plutôt qu’un barbotage en piscine ou sur la plage, Alexis a eu droit à une vraie plongée de quelques minutes sous l’eau à la fin de l’une des nôtres. Il s’en est sorti comme un champion et a été émerveillé par tous les coraux et poissons qu’il a pu observer de tout près. Un sourire jusqu’aux oreilles à la sortie de l’eau et un souvenir inoubliable pour lui ! Il y a juste un petit problème… Il veut recommencer au plus vite !!!

La fin de notre séjour à Toberua marque aussi le terme de notre étape fidjienne puisqu’il ne nous reste plus qu’une nuit juste en face de l’aéroport à Nadi avant de repartir pour les derniers jours de l’aventure à Sydney. On a vraiment beaucoup aimé ces îles superbes et tous les gens adorables que nous y avons rencontrés. Le resort catastrophique du milieu, le mauvais temps qui a rendu les journées à la plage un peu moins chouettes, le fait que, définitivement, on préfère les découvertes que le repos à la plage et le retour qui se fait de plus en plus présent dans nos esprits, font par contre qu’il nous restera peut-être un sentiment plus mitigé de l’ensemble du séjour fidjien que du reste de l’aventure.

7 commentaires sur “Toberua (ou la découverte d’un vrai paradis)

  1. Belle et sauvage étape avant votre grand retour dans la « civilisation »
    Le choc va étre grand pour vous deux et surtout les Loulous!!!
    Belle fin de votre Tour du Monde que nous vous envions
    Bien affectueusement
    Roland papy du Mouré rouge

    J'aime

  2. Mes chers, voilà bientôt une année que vous me faite rêver (un peu jaloux en même temps)…
    Profitez un max de ces derniers jours
    Welcome back

    J'aime

  3. Les yeux et le cœur plein d’étoiles, c’est magnifique ce que vous avez vécu cette année durant !
    Vous nous avez fait voyager et rêver…. Merci.
    Au plaisir de vous retrouver bientôt et de vous embrasser,
    Isabelle & Cédric

    J'aime

  4. coucou les cousins ;;;et oui tout a une fin;vous avez vécu tous les 4 une année superbe ;merci pour tous ces commentaires et photos qui nous ont fait rêver et découvrir des endroits superbes :bravo aux petits cousins qui ont été super courageux pour parcourir tous ces kilomètres la plupart du temps à pied bisous à vous 4 et courage pour la reprise dans la vie active;et scolaire pour les enfants. chantal.aubisse

    J'aime

  5. Merci pour ces merveilleux paysages et vos magnifiques histoires
    Profitez bien de ces derniers moments et passer un bon voyage de retour
    Au plaisir de vous revoir très vite
    Annick, Christophe et Lea

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :