Les préparatifs

002_resultat

Pas facile de penser à tout et de ne rien oublier surtout que le temps est relativement limité avant le départ (moins de six mois entre la décision de partir et le jour J).

La lecture attentive de plusieurs autres blogs de voyage, outre nous faire rêver, nous a permis de gagner beaucoup de temps. Merci à leurs auteurs !

En vrac et dans l’ordre, ou presque, on a pensé à cela :

Boulot

Mélanie ayant la chance d’avoir un employeur hyper compréhensif et à l’écoute, elle a pu obtenir un congé sabbatique d’une année qui était d’ailleurs la seule et unique condition au départ. Cela nous permet donc d’envisager le retour avec une totale sérénité.

Quant à Yanick, wait and see…

Budget

C’est forcément l’une des premières questions que l’on se pose quand on prend la décision de partir.

Puisque la philosophie de notre voyage est de profiter de la vie avant qu’il ne soit trop tard, notre budget correspond plus ou moins à nos économies.

Nous n’avons pas établi de budget précis par pays ou par jour comme certains voyageurs au long cours mais comptons sur notre expérience de globe-trotters pour respecter notre enveloppe globale.

Notre idée est de dormir dans des établissements de catégorie moyenne, d’utiliser le plus possible les transports locaux et surtout de profiter au maximum de toutes les activités et visites sans devoir se restreindre. Nous avons donc tenu à garder une bonne marge pour d’éventuels extras (Mélanie a en plus obtenu la garantie de pouvoir dormir si besoin/envie une fois ou l’autre dans un meilleur hôtel et profiter d’une bonne douche !).

Yanick a établi un tableau Excel de toutes les dépenses engendrées par le voyage que nous tenons à disposition et que nous mettrons à jour à notre retour.

A côté de cela, il faut bien évidemment ne pas oublier de tenir compte des dépenses fixes qui restent pour la maison, les assurances et les impôts, entre autres.

Enfin, nous avons décidé pour diverses raisons de ne louer ni notre appartement ni notre pied-à-terre valaisan et avons donc établi notre budget en conséquence.

Vaccins

Grâce à la lecture d’un autre blog, nous étions prévenus mais une fois le « verdict » annoncé, cela fait bizarre tout de même : les adultes ont eu droit à six vaccins au moins, dont un bon nombre en plusieurs doses, et les enfants en tout cas à cinq … Au final, cela donne un nombre incalculable de piqûres dans chaque bras, à des dates fixes, supportées avec plus ou moins de stoïcisme et des conséquences parfois importantes. Le budget vaccins est impressionnant (cela se chiffre à plusieurs milliers de francs) mais heureusement nous le savions et avons donc souscrit une assurance complémentaire Mundo qui rembourse tous les vaccins. Un vrai bon plan au vu de la prime mensuelle très basse (CHF 5.-/mois par adulte et CHF 2.-/mois par enfant). Il faut enfin faire attention à se faire vacciner suffisamment tôt avant le départ puisque certains vaccins doivent être injectés en plusieurs doses.

École

Alors là, c’est tout simple : une simple lettre à la Direction expliquant notre projet et nous avons obtenu le congé souhaité avec de très sympathiques vœux.

C’est ensuite que cela se complique un peu … en effet, on ne nous a rien dit ou expliqué de plus. Mélanie a donc pris les devants et contacté l’enseignante d’Alexis pour lui exposer notre projet. La maîtresse a ainsi obtenu la confirmation que nous pouvons dispenser nous-même l’enseignement de 4P à Alexis, sous notre responsabilité, et qu’il pourra ensuite reprendre sa scolarité en 5P. Nous sommes partis de l’idée qu’il en sera de même pour Jérémy puisque, sa maîtresse n’étant pas connue au moment de la demande de congé, elle n’a pas pu en discuter avec la Direction.

Pour les objectifs et les programmes, d’abord la maîtresse d’Alexis, pour qui ils sont un peu plus étoffés, puis celle de Jérémy, ont été exceptionnelles. Elles sont d’abord toutes deux d’accord pour qu’ils effectuent leur rentrée scolaire (la première pour Jérémy) avec leurs copains pour deux semaines seulement mais surtout, elles nous enverront ou nous donneront des supports qui nous permettront de suivre le programme et, on l’espère, d’atteindre les objectifs pour chacun. Nous les remercions du fond du cœur pour leur disponibilité, leur soutien et leurs encouragements qui sont très précieux. On espère aussi avoir des contacts avec elles pour qu’Alexis et Jérémy aient des nouvelles de leurs classes. Quant à elles, elles auront l’adresse de ce blog pour montrer à leurs élèves où sont et ce que font leurs copains.

Assurances

En bons suisses, et aussi, on l’avoue, faute d’avoir cherché à comprendre réellement ce que couvrait chaque assurance, on en a probablement souscrit un peu trop, à savoir : en sus de l’assurance-maladie de base – dont les primes doivent continuer à être payées malgré le départ à l’étranger – une complémentaire Mundo et un livret ETI monde « non-motorisé » (les frais d’assistance aux véhicules inclus dans la version « motorisé » ne comprennent que l’Europe), cela en plus de notre qualité de donateurs à la Rega.

Outre les assurances spécifiques au voyage, nous avons dû souscrire une assurance-accidents puisque, trente jours, après notre départ, nous ne serons plus couverts par l’assurance de notre employeur.

Banque

En plus de notre compte joint salaire et épargne et des cartes Visa qui y sont liées que nous garderons en cas de problème (blocage des cartes PostFinance, perte ou vol), nous allons ouvrir un compte privé plus auprès de PostFinance, grâce aux bons conseils lus sur un autre blog. C’est à notre connaissance le seul établissement en Suisse qui permet des retraits partout dans le monde sans facturer de frais ou très peu.

Administratif

Nous allons dévier notre courrier chez un proche et lui confier notre clé E-Banking pour toutes les factures pour lesquelles il est impossible d’établir un ordre permanent ou un LSV.

Nous annoncerons notre départ à la Commune.

Quant aux impôts, nous avons pris contact avec l’ACI qui nous a renvoyé à l’Office d’impôts de notre district.

Bagages / Équipement

Ayant déjà passablement voyagé « sacs aux dos », nous savons exactement ce dont nous avons besoin : quatre grands sacs à dos adaptés aux tailles de chacun pour les habits, jouets, cahiers et deux petits sacs à dos comme « bagages à main » pour les livres, appareil photos et ordinateur.

Pour les habits, que du fonctionnel, confortable, adapté au climat et du rechange pour pouvoir tenir sept jours sans lessive (en gros deux pantalons, deux shorts, sept t-shirts, un pull plus chaud, un pull à longue manche léger, un maillot de bain, une doudoune compacte et légère, une paire de chaussures de trail et une paire de TEVA, des sous-vêtements et c’est plus ou moins tout (encore que Mélanie a eu droit à un troisième short pink pour faire un peu fille).

Les enfants auront chacun droit à une boîte de style tupperware pour mettre quelques jouets (playmobils ou petites voitures par exemple), une trousse de crayons/stylos, deux ou trois cahiers pour les devoirs et les dessins ou collages souvenirs et un (seul) doudou.

On devrait aussi emporter un ordinateur, un appareil photo, quatre lampes frontales, quatre masques et tubas et ….

… Yanick fera le tri de ce que nous avons ou non le droit de prendre avec nous !

Le blog

Personne n’en parle mais derrière les magnifiques blogs des voyageurs se cachent de longues heures de travail et sûrement quelques prises de tête. Pour notre part, heureusement que Yanick a eu la patience de faire le tri entre toutes les possibilités offertes puis de chercher à comprendre le fonctionnement et la création d’un site et d’y consacrer un certain nombre de soirées. C’est donc entièrement grâce à lui que vous pouvez aujourd’hui nous suivre et nous lire. En contrepartie, puisque c’est elle qui tenait absolument à ce site, c’est Mélanie qui rédige les textes, aidée, elle l’espère, des enfants durant le voyage.

Finalement, nous avons passé par un thème payant de WordPress (Adventure), qui est aussi notre hébergeur. Le tout a coûté environ USD 80.-.

 

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :