Naviti Resort (ou l’erreur de casting…)

Pendant la préparation de notre tour du monde, si on a toujours eu le bien-être des enfants à l’esprit, on ne leur a pas du tout demandé leur avis sur l’itinéraire puisqu’on avait la « prétention » de savoir ce qui leur plairait (et continuons à être prétentieux, on peut dire que l’on ne s’est pas trompés). De même, en plus de onze mois de voyage, ils n’ont jamais pu choisir un hébergement. Alors, lorsqu’on ne n’a trouvé aucun endroit qui nous enthousiasmait pour notre semaine de transition sur l’île principale des Fidji, Viti Levu, on s’est dit qu’on allait leur laisser le choix et on leur a proposé un resort avec un kids club. N’ayant pas croisé beaucoup de familles voyageuses, ils n’ont en effet eu que très peu de copains avec qui jouer pendant cette année. Ils ont été emballés par l’idée et nous avons donc choisi le Naviti Resort sur la Coral Coast au sud de Viti Levu.

Une bien longue introduction mais qui explique comment on s’est retrouvé dans ce que, de l’avis de Mélanie et Yanick, on peut faire de pire en matière de vacances…. On s’attendait certes à ne pas être emballés mais, au final, c’était encore pire. Un énorme resort assez moche bondé de gens malpolis, mal éduqués, bruyants et, pour certains, bien alcoolisés, l’alcool fort étant compris dans le forfait « all inclusive ». Des activités de beauf, pas de plage où se baigner (sauf si on aime l’eau brunâtre) mais une énorme piscine gelée avec musique et bar dans l’eau. Bref, les parents ont passé leurs journées à errer comme des âmes en peine dans le resort pour trouver de quoi passer le temps et ne se sont même pas baignés une seule fois.

Quant aux enfants, les premiers jours de kids club ont été plus que mitigés puisqu’il n’y avait qu’une seule activité par jour et que, le reste du temps, les « animatrices » les plantaient devant un film dans une salle gelée par la clim’. Heureusement, cela s’est un peu amélioré par la suite et, s’ils ne semblent pas avoir été totalement conquis, ils se sont quand même amusés et ont eu du plaisir en confectionnant un marque-page et en faisant de la poterie, du golf, du foot, des chasses au trésor et des courses. Ils ont par contre renoncé à participer au concours de celui qui mangeait ses glaces le plus vite et du coup n’ont pas eu droit à une glace ce jour-là… No comment mais cela explique le niveau…

Comme le resort est situé loin de tout, on n’a pas trouvé de coiffeur dans les alentours et on a donc profité du « shopping tour » organisé par l’hôtel pour nous rendre « à la ville », Sigatoka, pour une dernière coupe « tour du monde ». Le salon ne payait pas de mine mais on est tous ressortis ravis de nos coupes, particulièrement Mélanie qui a enfin trouvé un coiffeur qui coupe très court (certains endroits au rasoir…) sans poser aucune question ! Les enfants ont aussi droit à une vraie coupe de footballeur et sont tous fiers.

On a profité ensuite du temps qui restait pour faire un petit tour au marché local, histoire de voir comment les gens vivent, ce qui a été très instructif. Le retour en bus bondé a par contre eu raison de notre bonne humeur puisqu’on a eu droit à un arrêt obligé de 45 minutes dans un magasin d’artisanat probablement plus « made in China » que « Fijian made », le temps pour ceux qui n’avaient pas encore trouvé leur bonheur dans le centre commercial où on les avait arrêtés en ville d’acheter plein de souvenirs inutiles….

On aura par contre passé un super après-midi en compagnie de Silvia, une amie de la marraine de Mélanie, et de son mari fidjien, Liesa. Ils ont quitté la Suisse il y a deux ans pour revenir s’installer dans le village d’origine de Liesa. Malheureusement, l’île était trop éloignée pour qu’on s’y rende (40 heures en bateau, et encore quand il y a un bateau !) mais comme ils étaient de passage sur l’île principale, ils ont eu la gentillesse de venir nous trouver. Une très belle rencontre et un après-midi de discussions fort intéressantes sur nos expériences qui nous auront fait un énorme plaisir. Merci à eux et rendez-vous en janvier, mais en Suisse cette fois !

Bref, vous l’aurez compris, on avait hâte de voir notre séjour ici se terminer, ce d’autant que, cerise sur le gâteau, les hommes sont tous tombés malades, une probable angine pour Alexis (merci la clim’ du kids club !) et l’estomac détraqué pour Jérémy et Yanick. On espère qu’ils vont vite se remettre pour profiter de chaque seconde de notre dernière étape aux Fidji, Toberua Island, qui devrait à nouveau ressembler à un petit paradis comme à Kuata !

Un commentaire sur “Naviti Resort (ou l’erreur de casting…)

  1. Quelques petits couacs sur cette ile mais il y en a d’autres avant votre « Final »
    Profitez bien!!!
    Becs Bisous
    Roland du Mouré Rouge
    ps eau à 27°

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :