Roadtrip de Perth à Darwin : l’étape suivante, Purnululu National Park et les Bungle Bungle

On a tous tellement peu envie que l’aventure se termine que l’on décide à l’unanimité de repartir dès le lendemain en direction de Purnululu National Park et des Bungle Bungle qui devraient être notre dernière étape un peu « route ». On s’arrange donc pour faire les commissions, le plein, la lessive, un excellent curry et publier deux articles sur les trois en retard avec un wifi très lent, le tout en un après-midi et une soirée à Kununurra. C’était ambitieux et on s’est couchés un peu tard mais on en a profité pour regarder un match de foot australien à la télé de la camp kitchen du camping. On a aussi pu recharger tous nos appareils électroniques. Il faut savoir qu’ici, c’est le problème principal que nous avons rencontré. Les campings n’ont pas toujours d’électricité pour nos appareils gourmands et, en plus, notre adaptateur spécial prises triples suisses n’est pas adapté à la plupart des prises d’ici. Ça peut paraître anecdotique mais, pour nous, cela a été un vrai challenge, bien plus que l’eau, l’essence ou la nourriture.

La route pour le Purnululu National Park est, d’après les personnes que nous avons rencontrées, pour les plus optimistes, très mauvaise et, pour les autres, la pire d’Australie. Il faut semble-t-il s’attendre à parcourir les derniers cinquante kilomètres en deux heures et demi et il y en a 250 avant. On part donc à l’aube et on se prépare à un long trajet. Au final, ces fameux derniers kilomètres sont du « pipi du chat » pour Yanick qui est prêt pour le Paris-Dakar et le rallye du Valais réunis. D’accord, elle tourne un peu (beaucoup) mais une fois les pneus dégonflés, et avec Yanick au volant, elle nous prend 1h10… On arrive donc en fin de matinée dans le parc et on commence la visite par une balade dans Echidna Chasm, une faille dans la paroi orange constituée de cailloux agglomérés grâce à l’eau et à la compression au fil des millions d’années. Il y a des passages impressionnants et le tout est très beau.

Un joli mirador et une superbe marche dans Mini Palms Gorge termineront le programme de cette journée bien chargée avec plus de six kilomètres de marche. Autant dire que les loulous sont bien fatigués et que l’apéro, à défaut de douche, sera bien apprécié par tous. Après le succulent repas de Yanick (poulet et pâtes, un repas de fête selon les enfants), on admire encore quelques minutes le ciel étoilé et on tombe tous endormis bien vite.

Le lendemain, on découvre la partie sud du parc national et les Bungle Bungle elles-mêmes, qui sont la curiosité majeure du lieu. Trois superbes marches nous permettront d’admirer ces dômes de grès de plus près. Les stries de couleur, formées par l’oxydation du fer pour les rouges et des algues pour les noires, donnent des jeux de couleur dont on ne se lasse pas, c’est splendide. On aurait bien continué la découverte mais les autres marches sont trop longues en pleine chaleur de midi et on repart donc en direction de notre camp du soir pour un peu de repos bien mérité (mais toujours pas de douche ; cela sera définitivement l’étape la plus route à ce niveau-là, on vous épargne la description des odeurs dans la tente…). On en profite aussi d’être quasi seuls pour observer tous les petits oiseaux qui viennent boire l’eau du robinet, un adorable spectacle pour les enfants puis on file au dodo à 18h30 (record battu !).

Au final, on a aura à nouveau adoré cette étape. Yanick en avait un merveilleux souvenir et à juste titre. Les paysages nous ont éblouis et le camping plus sauvage dans la nature ravis.

7 commentaires sur “Roadtrip de Perth à Darwin : l’étape suivante, Purnululu National Park et les Bungle Bungle

  1. Je crois que les dinosaures et hommes préhistoriques sont passés par là.
    On est petit à côté de la nature!

    J'aime

  2. Yeahhhh vous faites vaciller nos projets africain! Et si on retournait en Australie… 😂 je ne dis qu’une chose, VOUS NOUS FAITES ENVIE!!! Enjoy!

    J'aime

  3. Les valeurs de la vie : En famille, des lieux inoubliables, des rencontres inattendues …. L’apéro le plus souvent possible, une douche de temps à autres, occasionnellement de l’électricité et un peu de Wi-Fi pour ne pas oublier la civilisation. Vous nous (re)mettez les idées en place et cela fait du bien. Bisous à tous / Alain

    J'aime

  4. Ces défilés me font penser à Petra!!
    Belle Nature sauvage
    Il y a comme une drôle d’odeur!!!!avez vous trouvé les douches??
    Gros becs&bisous
    Roland

    J'aime

  5. J’adore les photos de la faille! Wow, ça devait être si impressionnant !!
    J’espère que depuis vous aurez pu vous doucher ! 🤣

    J'aime

  6. Coucou! C’est beau! A Cugy il reste 4 semaines d’école! On se réjouit de ne plus avoir d’horaire!!! Hier les 4p ont eu les joutes sportives. Bisous M,M,M&M

    J'aime

  7. Merci pour ces magnifiques nouvelles qui font rêver et donnent des idées 🙂 bonne suite! Myriam

    J'aime

Répondre à ALAIN PAZ Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :