Roadtrip de Perth à Darwin : les étapes suivantes de Port Hedland à Derby

Après sept heures de route pour avaler les quelque 600 kilomètres séparant Port Hedland de Broome, et un seul arrêt de cinq minutes à Eighty Mile Beach, histoire pour Yanick d’assouvir son envie de rouler en 4×4 sur la plage, on décide pour le lendemain de faire une journée sans voiture. Cela nous permettra aussi, pour la première fois depuis le départ, de ne pas devoir démonter la tente et tout paqueter sur le toit, ce qui ne fera pas de mal car, même si on est rôdés maintenant, cela nous prend quand même 30 à 40 minutes à chaque fois.

On profite donc d’une journée tranquille sur la superbe plage de Cable Beach le matin, au camping pour un petit peu d’école et de jeux l’après-midi, et à nouveau sur Cable Beach en fin de journée, pour faire comme les locaux et admirer le coucher de soleil en buvant l’apéro. Une chouette journée, couronnée par le plus beau coucher de soleil du tour du monde selon Mélanie (enfin jusqu’au lendemain, comme vous le verrez en lisant la suite !).

On repart le lendemain pour de nouvelles aventures dans la péninsule de Dampier au nord de Broome. La route non goudronnée est assez compliquée mais on arrive tout de même à Cape Leveque où nous avons décidé de passer deux nuits.

Il y a deux plages, l’une pour se balader et l’autre pour nager. La première offre de superbes paysages, le contraste entre les falaises rouges, le sable et la mer étant magnifique. On y verra même un petit requin (c’est aussi pour cela que l’on ne peut pas s’y baigner !). L’autre, où Yanick et Alexis oseront braver les grosses vagues pour se mettre à l’eau, est un peu moins spectaculaire, mais très jolie tout de même et les loulous vont s’y éclater à jouer aux aborigènes. Ils sont maintenant très au point sur ce qu’il faut pour cuisiner et dormir dehors et construisent des camps incroyables, presque mieux que ceux que nous fréquentons !

Le soir, comme on y a pris goût et qu’il s’annonce superbe ici aussi, on décide de retourner prendre l’apéro en admirant le coucher de soleil. Et là, que dire, à part ouaaaaaaahhhhhhhhhh !!!! Avec la lumière du soleil couchant, les falaises rouges sont encore plus belles que l’après-midi et l’ensemble des couleurs est somptueux. C’est incroyablement beau. On est admiratifs, stupéfaits, mais aussi reconnaissants de la chance que nous avons, devant tant de beauté. Rien que pour cette vue, cela valait la peine de venir jusqu’ici. On en oublie notre déception de ne pas pouvoir faire un tour avec un aborigène (il n’y en avait pas de disponible ce week-end).

On passe ensuite une nouvelle journée au paradis pendant laquelle nous profitons d’une superbe marche qui contourne la pointe de la péninsule entre les deux plages du camping. On en prend encore une fois plein les yeux avec ces superbes couleurs et on finit par tous se baigner dans l’océan (sauf Jérémy qui n’y trempera que les pieds car Monsieur la trouve trop froide…).

Après quelques heures studieuses, on retourne jouer sur la plage et admirer le coucher de soleil. C’est qu’on y prend goût ! En plus, avec des nuages, le ciel est encore plus magique. On vous laisse apprécier, d’autant qu’après presque neuf mois de voyage, on a trouvé le mode « couleurs éclatantes » de notre appareil photo… Mieux vaut tard que jamais !

La soirée se terminera en musique, à écouter quelques chansons du groupe qui joue au camping. Cet arrêt à Cape Leveque nous aura aussi permis de rencontrer Joan, une juge de Sydney avec laquelle Mélanie aura pu comparer les systèmes judiciaires de nos deux pays et son mari Brian. Une jolie rencontre avec un couple vraiment sympathique que l’on espère recroiser à Sydney puisqu’on s’est échangés nos coordonnées. C’est l’occasion de vous raconter que les campings, mais aussi les balades, nous ont permis de rencontrer chaque jour des australiens (c’est moins le cas des autres touristes) sympas, ouverts et chaleureux et d’avoir des échanges vraiment intéressants avec eux. On a même rencontré deux fans de Federer ! Les australiens sont vraiment très amicaux et intéressés par les autres. Ils semblent savoir se contenter de peu pour être heureux, profiter de la vie et de leur famille sans trop se prendre la tête et sans passer leur vie au travail. Une belle philosophie qui nous parle beaucoup. On a vraiment le feeling avec eux.

On a été tellement contents de notre séjour à Cape Leveque que l’on décide finalement de rentrer à Broome sans dormir une nuit supplémentaire dans la péninsule par peur d’être déçus. Sur le trajet, on s’arrête tout de même à Middle Lagoon qui possède deux superbes plages, et à Beagle Bay, un village aborigène, pour y admirer l’église et son autel construit en coquillages.

A Broome, on fera encore un petit détour par Gantheaume Point, un superbe promontoire où l’on peut voir des empreintes de dinosaures à marée basse (et en cherchant beaucoup semble-t-il). On n’est pas au bon moment et on ne cherche donc même pas mais on apprécie la superbe vue sur la côte aux rochers déchiquetés et sur Cable Beach.

Enfin, une journée de préparation nous a permis de réparer le câble de notre glacière et son fusible qui, heureusement, ont eu la bonne idée de céder à Broome et non plus tard, de faire les courses pour les dix prochains jours et de nous rendre à Derby, point de départ de la légendaire – et redoutable – Gibb River Road, 660 kilomètres de piste qui compte parmi les grandes routes de l’outback australien. On nous promet de l’aventure au bout de la route (ça tombe bien, c’est ce que l’on recherche) et des services réduits au minimum (ça, ma foi on s’y fera !). On vous raconte tout ça dans dix jours !

6 commentaires sur “Roadtrip de Perth à Darwin : les étapes suivantes de Port Hedland à Derby

  1. Paysages et photos toujours extraordinaires
    Les Loulous :vous avez une chance unique avec ce périple organisé par Mélanie & Yannick
    Gros becs et bisous
    Roland papy de Cannes

    J'aime

  2. Splendide ces paysages ! Juste wow!!!!
    Bon roadtrip et good luck 🍀
    Au plaisir de vous lire dans 10 jours 😘

    J'aime

  3. Quel bonheur de pouvoir vous suivre et admirer ces magnifiques paysages! Merci de nous faire partager ces incroyables moments! Profitez bien . Et bravo aux enfants, de vrais petits aventuriers qui « grandissent » de jour en jour! Amitiés.
    Jo et Jacques

    J'aime

  4. Très courageux aussi de traverser de grandes étendues avec des enfants!
    Mais quelle chance!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :