Derniers jours à Ubud

Pour le dernier jour de visite, nous avons hésité entre un ancien palais avec d’autres rizières et la découverte du village d’Eddy. Comme il avait visiblement très envie de nous faire découvrir son monde (d’autant qu’il voulait photographier une famille pour le flyer publicitaire) et que nous voulions éviter une longue route pour un seul site, on a opté pour le deuxième. Mais tout d’abord visite de la Goa Gajah, la grotte de l’Eléphant, et de son superbe emplacement au milieu d’une sorte de mini-jungle.

Après avoir profité de la piscine pour un festival de plongeons (les loulous ont fait des progrès incroyables, Alexis réussit le salto arrière maintenant !) et d’un petit repos, départ donc avec Eddy et quelques autres membres de son banjar (en général, un quartier qui comporte environ 200 familles, un temple et une organisation communautaire avec un chef).

Après avoir revêtu le sarong traditionnel obligatoire dans les lieux sacrés, on visite d’abord le temple du banjar avec les explications très intéressantes de deux guides rien que pour nous, c’est passionnant et on comprend un peu mieux encore les rites hindouistes balinais.

On va aussi pouvoir observer les femmes qui confectionnent des offrandes dans une maison traditionnelle balinaise. Ces dernières sont toujours composées de plusieurs bâtiments, l’un pour les grands-parents, l’un pour les parents et les enfants, l’un pour les cérémonies, l’un pour la cuisine et enfin un temple, toujours placés aux mêmes points cardinaux. Enfin, la salle de bains est toujours située à l’extérieur de l’enceinte.

On se rendra ensuite à la source du village où les femmes récoltent chaque matin l’eau sacrée pour les offrandes et qui sert aussi à se purifier ou simplement comme bains publics et eau potable.

Direction maintenant la ferme des parents d’Eddy (où les enfants se boucheront le nez à cause de l’odeur des cochons, ils ne sont encore pas totalement « route » …) qui sera le point de départ d’une somptueuse balade dans les rizières où nous aurons même la chance de croiser la maman d’Eddy. Ici, ce sont les femmes qui transportent le riz dans des sacs qui pèsent jusqu’à 80 kilos alors que les hommes s’occupent eux des champs. Les loulous vont beaucoup aimer se balader avec leurs bâtons presque comme de vrais explorateurs et les parents admirent les paysages magnifiques au milieu de nulle part.

On s’arrête encore dans une petite forêt entre des rizières pour déguster du jus de noix de coco et sa pulpe. Cela faisait depuis notre arrivée en Asie que Mélanie voulait tester ça mais, finalement, ce n’est pas plus mal de ne pas l’avoir fait plus tôt car ce n’est franchement pas terrible et plutôt écœurant. Jérémy osera lui aussi goûter, bravo ! Les enfants peuvent voir comment se confectionnent les toits traditionnels et mettre la main à la pâte, ils adorent !

Et la surprise du chef sera une balançoire qui permet de surplomber la rivière. Les enfants sont définitivement conquis et ne s’arrêtent plus. Ils ont décrété que c’était l’une des meilleures journées du tour du monde.

Retour à travers les rizières en direction d’une maison qui prépare une cérémonie pour le lendemain (la fête annuelle de leur temple familial) puis souper dans un restaurant local et, pour couronner le tout, plongeon de nuit dans la piscine. Un superbe après-midi que nous avons tous adoré. Nous avons eu la chance de visiter le « vrai » Bali et nous sommes totalement conquis.

Enfin, pour notre dernier jour, nous avons eu la visite de Christophe, le petit-cousin de Mélanie, et de son ami Thanee. Puisqu’on n’arrive pas à se voir à Winterthour ou à Cugy autant le faire dans notre paradis balinais, non ? Une belle journée où on a profité de la piscine et dégusté un nouveau festin balinais préparé par Eddy qui nous aura vraiment gâtés cette semaine. Des chouettes souvenirs !

En définitive, notre séjour balinais aura été parfait : villa de rêve, paysages somptueux, jolies visites, excellente nourriture et belles rencontres. Une très bonne surprise aussi car nous avions entendu beaucoup de négatif sur cette île. De notre côté, on n’a pas du tout été gênés par le monde mais il semble que sur la côte cela soit une autre histoire. On a déjà hâte de revenir un jour pour découvrir tout ce à quoi on a dû renoncer par manque de temps.

2 commentaires sur “Derniers jours à Ubud

  1. Quelles superbes photos et quel plaisir de revoir toute la famille avec le sourire, un vrai bonheur ! A vous lire, on a juste envie d aller en vacances chez Eddy a Ubud….grosses bises de Cannes

    J'aime

  2. le rêve est redevenu réalite avec vos superbes photos merci et bravo on peut à nouveau profiter de vos beaux sourires et si belles découvertes bises à tous et bonne suite de voyage mo + gil.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :