Chiang Rai

Pour arriver à Chiang Rai, on teste pour la première fois le bus en Thaïlande. Il n’y a que deux autres touristes, on voyage donc avec les locaux et, une fois n’est pas coutume, au même prix (environ 2 francs pour chacun des parents et la même chose mais pour les deux loulous). Le premier constat est donc que c’est très peu onéreux et le deuxième, c’est qu’on n’est pas bâtis comme les thaïs : malgré que nous ne soyons pas réellement larges d’épaules, il n’y aucun moyen de se tenir les deux appuyés contre le siège en même temps !

Après un petit peu de marche sacs au dos depuis la station de bus, on est tout contents de découvrir le super hôtel que l’on a réservé : une assez grande chambre avec eau chaude et wifi qui cartonne (cela nous change du Laos), une magnifique piscine surveillée par des superbes dragons sculptés, plein d’excellentes pâtisseries gratuites dans le hall et le soir, les enfants recevront même chacun un jeu de pâte à modeler, on ne finira jamais de s’émerveiller devant l’accueil que l’on reçoit ici !

On part ensuite pour une première découverte rapide de la ville avant que Yanick n’aille chercher notre voiture de location pendant que Mélanie et les enfants lézardent autour de la piscine. Chiang Rai semble assez peu fréquentée par les touristes mais elle gagne à être visitée. On découvre d’abord un parc plein de fleurs vraiment magnifique et reposant (et très surprenant dans une ville asiatique) puis un très joli temple. Entre les deux, en parcourant les rues, on se rend compte que c’est une ville qui vit, avec des commerces et des restaurants pour les locaux et cela nous fait du bien après avoir traversé plusieurs centres-villes uniquement peuplés et dédiés aux touristes.

Le soir, après avoir laissé les enfants tout heureux courir et se défouler dans le parc aux fleurs (cela faisait depuis l’Amérique du Sud qu’ils n’avaient pas pu courir comme cela dans un parc), on redécouvre avec bonheur les saveurs de la cuisine thaï qui nous avaient tant manquées, tout en assistant au « light and music show » de la Tour de l’Horloge. « Show » est un bien grand mot mais cela plaît bien à Alexis ! Et on se dit qu’on est vraiment bien en Thaïlande !

Pour notre seul jour entier à Chiang Rai, après un petit-déjeuner gargantuesque, composé pour les loulous de spaghettis, de poulet et de beaucoup, beaucoup de Nutella (Alexis en a même mis sur ses spaghettis et son poulet…), on va d’abord visiter la grande attraction, le Wat Rong Khun ou Temple blanc, sorte de délire d’un peintre devenu architecte. On n’est pas tout seuls mais on trouve l’ensemble plutôt sympa et réussi, même si cela n’a rien à voir avec un temple. A l’intérieur, sur les fresques, Bouddha côtoie d’ailleurs Pikachu, Hello Kitty, Superman, Angry Birds, les Minions ou encore Elvis Presley et Michael Jackson…

Pour la suite, on profite de notre liberté retrouvée grâce à la voiture de location et on file vers Mae Salong, qui se trouve à deux heures de route, tout proche de la frontière birmane. C’est un petit village perché dans les montagnes qui a la particularité d’être peuplé d’immigrants chinois qui se sont installés là dans les années 60 qui après avoir fui le communisme en Chine puis avoir été chassés de Birmanie. Les influences chinoises sont d’ailleurs toujours très présentes puisque les habitants parlent chinois et non thaï et on y croise beaucoup de femmes Akhas (une ethnie originaire de Chine) en costume traditionnel qui tentent de vendre des souvenirs.

Le village est en outre entouré de plantations de thé en terrasses particulièrement belles, ainsi que de quelques jolis temples et on apprécie vraiment ce détour.

Au final, la journée aura donc été assez remplie et on gardera les trois autres temples de Chiang Rai pour le lendemain, histoire de profiter tout de même un peu de la piscine !

IMG_0358_resultat

Comme promis, on part donc à la découverte de deux plus jolis temples de Chiang Rai le lendemain matin. Ils sont superbes et on n’est contents de ne pas les avoir ratés ! Au final, on n’attendait pas grand-chose de cette étape, d’autant que Yanick n’en avait pas de très bons souvenirs, mais on a beaucoup apprécié Chiang Rai et la région aurait même mérité une exploration plus approfondie mais Chiang Mai nous attend déjà !

2 commentaires sur “Chiang Rai

  1. Contente que vous ayez apprécié Chant Rai. Personnellement j’y avais passé une petit journée, sans le souvenir d’une ville attrayante !
    Vous faites le parcours inverse du mien ! Trop cool !
    Chant Mai est une ville où je me suis sentie… chez moi. Allez manger au Lemon Grass, une gargotte locale où l’on mange très bien ! La déco est top: murs dessinés et peints de toutes les couleurs… Je vous y rejoindrai volontiers 😉
    Bisous 😗

    J'aime

  2. Je n’ai jamais vu une telle poussée de la perfection dans la construction!
    C’est déjà impressionnant en photo alors en vrai je n’imagine même pas!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :