Nong Khiaw et Muang Ngoi

Cernée d’à-pics calcaires des deux côtés de la rivière Nam Ou, Nong Khiaw est une petite bourgade installée dans un cadre magnifique. Le tourisme n’y est pas encore trop développé et ce sera notre première étape pour découvrir la nature et le Laos authentique.

Dès notre arrivée, on reste admiratifs devant le superbe paysage totalement préservé. Cela nous change de Vang Vieng !

Le soir, on teste le traditionnel barbecue lao, qui ressemble fortement à celui d’Udon Thani en Thaïlande, mais avec de la viande à la place du poisson, miam.

Pour découvrir la région, on a choisi une excursion d’une journée aux « 100 cascades ». On part dans la brume habituelle du matin (et le froid, la nuit il fait autour des 15 degrés à l’intérieur, Mélanie et Jérémy ont carrément ressorti les doudounes !) pour un trajet en bateau jusqu’à un petit village peuplé de 33 familles, sans électricité ni eau courante. Les hommes sont en train de construire l’habitation du maître d’école qui va bientôt s’installer ici, ce qui intéresse beaucoup les loulous, même s’ils trouvent la maison un peu « bizarre ». Une chose est claire pour eux : ils ne veulent pas s’installer ici et préfèrent Cugy… Ils commencent à se rendre compte de la chance qu’ils ont chez nous !

On marche ensuite une petite heure jusqu’au pied de la cascade puis on commence l’ascension, dans la cascade elle-même. C’est magnifique et les enfants ont l’impression de vivre une vraie aventure, bref on adore. Après le dîner, retour au village par un autre chemin, sous un soleil de plomb cette fois. Les loulous ont impressionné le groupe car ils ont super bien marché, et Alexis d’autant plus que depuis le soir d’avant, il est malade avec de la fièvre (heureusement le Dafalgan a un effet du tonnerre !).

Sur la « croisière » du retour, on admire de très beaux paysages et on s’arrête encore pour visiter une grotte qui a été occupée par l’armée durant la guerre. On finit la journée par une partie de pétanque (étrangement, c’est un peu le sport national ici) où les loulous battent les deux guides laotiens à plate couture ! Encore une superbe journée !

A voir Muang Noi aujourd’hui, on peut difficilement imaginer qu’avant les bombardements de la guerre du Vietnam, c’était le chef-lieu du district (les ravages étaient tels qu’à l’issue du conflit, c’est Nong Khiaw qui l’est devenu)… On y accède après une heure de bateau (et une heure d’attente sur le bateau avant le départ on ne sait pour quelle raison, c’est le Laos, l’organisation des transports est toujours assez compliquée ici !) et on arrive vraiment au bout du monde. Il y a juste une piste en terre bordée de quelques guesthouses et échoppes pour les biens de première nécessité (on ne trouve en tout cas aucun produit d’hygiène féminine et Mélanie devra en acheter à une dame qui le lui a proposé puisqu’elle est enceinte de son cinquième enfant à 31 ans, cela laisse songeur…) qui traverse le village et sert de route principale. On peut voir des pêcheurs qui raccommodent leurs filets, des dames qui tissent au métier et des dizaines de poules en liberté. C’est vraiment paisible et hors du temps. Notre pension est installée au bord de la rivière et on a une vue magnifique, notamment pour admirer le coucher de soleil. En plus, notre bungalow en bambou est adorable et nous change agréablement de la pension de Nong Khiaw où notre chambre donnait surtout envie de sortir ! Et la petite souris trouve même son chemin jusqu’au lit d’Alexis, c’est une voyageuse, la dernière fois, elle nous avait trouvé au Chili !

On fait quelques minutes d’école avec une nouvelle élève (Jérémy sait maintenant compter jusqu’à 10 en lao) puis on part à pieds pour un petit village des environs, Ban Na, à travers les rizières bordées de reliefs karstiques. Dans le village, les enfants peuvent se rendre compte des jeux des bambins locaux (de la catapulte avec des élastiques, il n’y a pas foule de jouets ici) et de la chance que l’on a d’avoir une douche dans notre chambre même avec de l’eau très peu chaude (ici les gens font la douche soit dans la rivière, soit sous un jet d’eau froide devant leur maison). Les habitants que l’on rencontre sont adorables surtout avec les enfants, et Jérémy reste la star incontestée. Au retour, jeu dans la rivière pour les loulous et visite d’une petite grotte pour bien finir la journée.

Au programme du jour, pêche traditionnelle avec Jay notre guide et deux pêcheurs du village. En gros, un pêcheur retient le filet qui mesure une centaine de mètres depuis l’eau et l’autre le lance, puis le bateau décrit un arc de cercle pour rabattre les poissons. Yanick met la main à la pâte, soit à la pagaye, soit au filet, et s’en sort parfaitement ! Les loulous, eux, se contentent de la canne à pêche mais adorent. Au final, les pêcheurs sont un peu déçus car ce n’est pas la pêche miraculeuse, mais on arrive tout de même à prendre cinq poissons, dont un relativement gros, que l’on va déguster sur la plage, arrosés pour les hommes avec du lao-lao, le whisky local (en fait de l’alcool de riz). Et forcément, comme on les a pêché nous-même ou presque, on en a rarement mangé d’aussi bons ! On a l’impression d’être des aventuriers seuls au monde, c’est une géniale expérience ! Avant le dîner, on fait aussi une petite promenade dans la jungle et on finit la journée par la visite d’un village qui vit du tissage. Cette journée de pêche restera gravée dans nos mémoires, on a adoré ! Et à l’apéro, on retrouve un couple de belges très sympa rencontré à Nong Khiaw avec qui on joue au Uno et à Dobble autour d’une Beerlao, un moment très sympathique.

Nous voilà de retour à Nong Khiaw qui semble finalement très construite comparée à Muang Ngoi ! On profite de l’après-midi pour visiter une nouvelle belle grotte qui a servi de refuge pendant les bombardements puis de nous reposer en admirant la magnifique vue depuis la terrasse de notre hôtel pendant que les loulous plongent dans la piscine.

8 commentaires sur “Nong Khiaw et Muang Ngoi

  1. En effet vous devenaient de vrais aventuriers et comme ce n’est pas fini vous allez encore nous surprendre grâce à vos récits et belles photos. Bravo aux Loulous et gros bisous.

    J'aime

  2. Coucou! Magnifique! Vous nous faites rêver!!! Nous penserons bien à vous, un week-end qui s’annonce bien pour le ski! Bisous à vous 4.

    J'aime

  3. Encore pleins d’aventures qui vont vous enrichirent de tous les points de vues!!!
    Alexis arréte de perdre tes dents sinon tu mangeras que des soupes!!!!
    Becs Bisous Kissous
    Roland de Cannes

    J'aime

  4. Merci merci de pouvoir partager ces belles aventures avec vous. Magnifique. Mais aujourd’hui surtout un bon anniversaire à Mélanie, profitez, mes pensées sont avec vous. Bisous bisous. Erna

    J'aime

  5. Sabaidii les aventuriers !
    Vous me donnez envie de repartir en Asie… La vie y est simple mais on s’y sent si sereins et c’est tellement chaleureux.
    Vous avez vécus des moments magnifiques , wow!
    Bonne continuation et un gros bisou 😗

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :