Vang Vieng

On arrive à Vang Vieng après un trajet de quatre heures (pour parcourir 153 kilomètres) en minibus dans lequel le confort nous change de notre voiture !

Sur le papier, après avoir été dans les années 2000, le nouvel eldorado de la fête et de la débauche en Asie du Sud-Est (on y faisait des raves au bord de la rivière et on y consommait toutes sortes de substances illicites), Vang Vieng a aujourd’hui retrouvé son identité de paradis rural et des activités de plein air riches en sensations fortes au plus près de la nature.

Voilà, voilà. Dans notre réalité, Vang Vieng est moche (c’est la course à qui construira l’hôtel le plus haut), notre chambre est moche (et chère) et il fait moche (18 degrés, ça caille, Yanick qui avait promis de ranger sa jaquette jusqu’en Australie a été obligé de la ressortir !). Cela tombe super bien que l’on ait justement décidé il y a quelques temps de prolonger d’une nuit notre séjour ici… Pour couronner le tout, on essaie au moins vingt fois de booker un vol mais sans succès et il n’y a plus d’eau chaude pour la douche alors qu’on est frigorifiés. Bref, une journée bien pourrie (si, si, il y en a aussi au tour du monde !). Les activités de ces prochains jours ont intérêt à cartonner !

C’est sous le soleil que l’on se réveille et, du coup, tout va déjà mieux ! Après un peu d’école, on part pour l’activité du jour : des tyroliennes qui surplombent la forêt et la rivière. Il y en a sept, dont l’une est longue de 382 mètres, et on peut descendre assis mais aussi couchés, ce qui donne un peu l’impression de voler. Les loulous ont droit à un guide qui descend avec eux, sauf pour la dernière qu’ils feront tous seuls comme des grands, même pas peur ! C’est top, on s’éclate ! Malheureusement, on n’a droit qu’à un seul passage et c’est donc beaucoup trop court pour les enfants qui ont adoré ! Ensuite, balade aux temples et au bord de la rivière qui est déjà plus jolie avec du ciel bleu. Bon, tout n’est encore pas idyllique : le soir, il n’y carrément plus d’eau dans l’hôtel (cela va durer jusqu’au lendemain) et on galère pour trouver un restaurant qui aurait autre chose au menu que pizzas ou burgers…

Pour notre dernier jour, on a réservé une excursion pour tester et visiter toutes les attractions touristiques les plus connues de Vang Vieng. On commence par la Grotte de l’Eléphant, ainsi nommée à cause d’un rocher qui a cette forme, qui est devenue un petit temple.

Après une petite balade à travers des rizières, on continue par du « tubing » (chambre à air) dans une grotte. L’eau est froide mais c’est une sacrée expérience, un peu flippante tout de même, surtout au retour quand tout est sombre (il n’y a plus les groupes de coréens) et Alexis a d’ailleurs assez peur.

Après le dîner, on enchaîne avec deux heures de kayak sur la Nam Song. Les enfants adorent passer les petits rapides et les parents admirent les magnifiques paysages jusqu’au point de départ de la descente de la rivière en chambre à air qui concentre plein de bars avec de la musique à fond et des touristes qui se trémoussent en buvant. On croit avoir atteint le fond là.

Encore que la dernière attraction de la journée, le Blue Lagoon, est pas mal non plus dans le genre attrape-c…. C’est certes joli mais très petit et visiblement tous les tours finissent ici. On se retrouve donc avec des foules de coréens en train de barboter. Notre guide reste aussi perplexe que nous et semble assez désabusé sur le développement anarchique de sa ville.

Au final, on a aperçu quelques paysages magnifiques et testé de chouettes activités mais on n’est pas fâchés du tout de quitter Vang Vieng demain. Il semble que Nong Khiaw, que l’on va visiter d’ici une semaine, ressemble à Vang Vieng avant tout ce cirque. On se réjouit donc de découvrir, mais, avant, direction la Plaine des Jarres.

2 commentaires sur “Vang Vieng

  1. Coucou
    Pas que des visites culturelles’mais un vrai parcours du combattant sportif
    Les deux Loulous vont étre des pros des sports pleine nature BRAVO!!!
    Bisous à Tous
    Roland

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :