Vientiane

Pour notre dernière soirée thaïlandaise, on dégote un restaurant à Udon Thani où personne ne parle anglais et dans lequel le menu n’a pas de photos. On utilise donc le grand vocabulaire thaï que l’on a appris pour commander du riz pour les loulous, on dessine tant bien que mal un œuf au plat pour Jérémy, et, à court d’imagination, les parents ont droit à la spécialité, une fondue de poisson, soit un caquelon de bouillon où baignent une tête de poisson et différents légumes et herbes et dans lequel on fait bouillir des fines tranches de poisson. Cela nous a permis de goûter quelque chose que l’on n’aurait jamais commandé et tant mieux car c’était super bon ! Dommage que l’on n’avait pas d’appareil photo pour immortaliser le moment !

On se lève de bon matin et on part, dans le froid, en direction du pont de l’Amitié lao-thaïlandaise qui enjambe le Mékong. Le passage de la frontière se fait sans aucun problème une fois les habituels documents remplis (on se demande pourquoi on se pose toujours autant de questions pour les remplir puisqu’au final, personne ne les lit jamais une fois le prix encaissé…), les divers guichets parcourus et les dollars payés. Sabaidee (bonjour) le Laos, nous voilà à Vientiane !

Après une petite contrariété à l’hôtel qui nous avait assuré que la chambre réservée était parfaite pour quatre alors qu’il n’y a en fait que deux lits à 1,5 place et en profite pour nous fourguer deux chambres communicantes mais à deux fois le prix (heureusement que pour cela, il y a le minibar sans alcool gratuit !), on part à la découverte de la capitale du Laos pour une première impression. A priori, la ville semble bien décrépie même s’il y a quelques boutiques de décoration et des magasins de vin qui détonnent un peu dans cette ambiance. Les français sont passés par là et y ont laissé des traces : le chauffeur de taxi parle quelques mots de français, les noms des monuments sont en français et on trouve même une boulangerie dans laquelle on va déguster l’une des meilleures baguettes que l’on ait jamais goûté (avec celle de Nendaz bien sûr !) et des pains au chocolat à tomber dans une ambiance de tea-room « comme chez nous », ce qui fait assez bizarre ici. Même si cela ne nous manquait pas spécialement, on se régale, miam ! Enfin, on termine la journée à la place de jeux, ce qui fait le bonheur des enfants qui n’en avaient pas vu depuis Buenos Aires.

Le lendemain, on part à pied à l’assaut des sites-clés de Vientiane. On découvre des jolis temples, même s’ils sont assez mal entretenus, le palais présidentiel qui est l’ancienne résidence du gouverneur français, le Patuxai ou monument de la Victoire, sorte d’Arc de Triomphe, et enfin, le Pha That Luang, monument national représenté sur les billets de banque qui symbolise la religion bouddhique et la souveraineté laotienne. Une chouette journée.

Au final, Vientiane est une capitale tranquille, qui se parcourt facilement à pied, loin de la frénésie habituelle des grandes villes asiatiques. L’ambiance y est assez sympathique même si elle ne nous laissera pas un souvenir impérissable.

2 commentaires sur “Vientiane

  1. Les photos sont magnifiques et permettent de constater avec plaisir (et envie !), que vous avez retrouvé ce qui manquait à Phuket : Calme, authenticité et sérénité … Mais il semble que vous ayez perdu un peu de soleil ! Je vous embrasse et me réjouis de découvrir la suite de votre périple.

    J'aime

  2. J’ai comme une impression de déjà vu lorsque j’étais à Luang Prabang, l’ancienne capitale du Laos !
    Je dois dire que la tranquillité des villes laotiennes est très appréciable et permet de déambuler sans stress et donc d’être moins épuisé en fin de journée, ce malgré les kilomètres parcourus 😉
    Me réjouis d’en découvrir plus grâce à vous ! 😘

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :