Lopburi et Kanchanaburi

Sur notre route vers Kanchanaburi, on fait un arrêt d’une journée à Lopburi, réputée pour ses temples abritant des colonies de singes. Dès notre sortie de voiture, on en voit les premiers spécimens et les enfants sont tout contents. A l’entrée du temple, on nous conseille d’enlever nos casquettes et lunettes car les singes sont joueurs et chercheront à nous les voler (un policier vient d’ailleurs de se faire dérober son béret sous nos yeux !). Pour le reste, selon les policiers, aucun risque s’ils nous grimpent dessus, il suffit de marcher et ils partiront d’eux-mêmes. A peine on s’approche de l’arbre où les singes font les fous en plongeant dans le bassin juste en dessous, un macaque grimpe sur le sac de Yanick. Jérémy a aussi droit à sa rencontre, avec un petit qui cherche à lui tirer son collier. On enlève donc colliers et montres au cas où… Alexis, lui, se fait grimper sur le dos par un autre singe. Après avoir trouvé cela joli pour la photo, l’animal se met toutefois à lui tirer les cheveux et à essayer de lui mordre le crâne. Alexis commence à avoir peur et mal et, heureusement, le macaque finit tout de même par le laisser tranquille. Il nous semble par contre voir deux petites marques rouges, comme si le singe avait réussi à le mordiller et cela commence à faire stresser Mélanie.

On visite tout de même les autres temples de la ville, dont les deux principaux, d’origine khmère. Dans le premier, les enfants peuvent donner des graines de tournesol à manger aux singes derrière la grille qui les empêche d’entrer, ils adorent.

Les jours se suivent mais ne se ressemblent malheureusement pas toujours et cette fois c’est à l’hôpital que l’on finit la journée… Mélanie n’est en effet pas du tout rassurée pour Alexis, même si on ne trouve pas de marque sur son crâne, et, après avoir pris conseil auprès de notre super pédiatre – que l’on remercie mille fois, ainsi que son assistante, d’avoir répondu aussi vite – on se décide à aller consulter un médecin. On a de la chance que l’une des réceptionnistes de l’hôpital parle un peu anglais et on n’attend presque pas avant d’être pris en charge dans la salle des urgences. Les infirmières semblent n’avoir jamais vu un carnet de vaccination international mais on finit par se comprendre. La médecin qui va s’occuper d’Alexis est très chou et, même s’il n’a aucune plaie visible, elle préfère être prudente et décide de lui administrer le traitement contre la rage. Résultat : une injection à renouveler dans trois jours et un antibiotique à prendre trois fois par jour jusqu’à la fin de la bouteille. On sort de l’hôpital une heure après y être arrivés avec l’antibio en mains, le tout pour environ 30 francs. Si les infrastructures ne sont pas tout à fait à la hauteur des nôtres, côté prise en charge par contre, il n’y a rien à redire et l’Hôpital de l’enfance peut aller se rhabiller ! Alexis, lui, a été super courageux et n’a même pas bronché lorsqu’il s’est fait piquer, on est fiers de lui. En plus, il adore son médicament, ouf ! Tout est donc bien qui finit bien et on peut aller manger un bon souper dans un restaurant pas local selon Alexis (car celui-là, il est joli, pas comme les autres, maman !).

IMG_6340_resultat

 

Kanchanaburi

Après trois heures de route, avec Yanick totalement à l’aise maintenant, à tel point que l’on manque de se prendre une amende pour excès de vitesse (110 km/h au lieu de 90, heureusement que le policier ne savait dire que « stay calm » et « go »), on arrive à notre nouvel hôtel à quelques kilomètres de Kanchanaburi. L’endroit est magnifique, avec quelques bungalows disséminés dans un jardin et au bord de la rivière. Il y a même une place de jeu en plus de la piscine, on va être trop bien ici ! Et, décidément, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, puisqu’aujourd’hui, on a la joie de voir Jérémy réussir ses premières brasses tout seul  sous l’eau! On est trop fiers de lui ! Bravo loulou ! On fête cela dans le restaurant terrasse de l’hôtel, un endroit romantique et magnifique mais, comme on le craignait, la nourriture n’est pas à la hauteur des saveurs que l’on trouve dans nos gargotes locales : nourriture d’hôtel aseptisée pour les touristes et sans goût ou presque, même le Chardonnay australien est un peu plat, on ne nous y reprendra plus !

 

La cascade d’Erawan

Premier arrêt de notre séjour dans cette région, cette cascade a sept niveaux sur un peu plus de deux kilomètres et à chacun, il y a des bassins où l’on peut nager avec les poissons dans les eaux transparentes. Les loulous ont marché sans aucun problème jusqu’en haut même si le dernier bout dans les rochers est un peu acrobatique. Il faut dire qu’ils sont super motivés pour se baigner et que l’on a décidé de s’arrêter plutôt à la descente pour pouvoir admirer, et photographier, les différents niveaux sans trop de monde. Au septième étage, on n’est pas tout seuls, mais récompensés de nos efforts par une superbe baignade. Mélanie tente un fish spa naturel mais ressort les pieds au bout d’une demi-seconde (non, je n’y arrive décidément pas Joëlle !), ça fait trop bizarre ces poissons qui mordillent les pieds.

Le plus long arrêt sera pour le cinquième étage, le préféré de toute la famille !

Au troisième, Jérémy va même oser nager jusque derrière la cascade avec Yanick : il a adoré et devient un vrai petit poisson, dire qu’il n’osait pas mettre la tête sous l’eau au début du voyage !

On passe une superbe journée juste gâchée à la fin par la chute d’Alexis qui se « refait » les deux genoux, décidément ce n’est pas sa période en ce moment !

 

Wat Tham Seua et Wat Ban Tham

Comme on doit rester un peu dans les parages pour aller à l’hôpital faire la deuxième injection de vaccin contre la rage pour Alexis, on profite de visiter deux temples à l’extérieur de la ville. Le premier est un temple troglodytique comme il y en a beaucoup dans la région. Il est assez drôle car il faut passer par la bouche d’un dragon pour atteindre la caverne et la suite des petits sanctuaires jusqu’au sommet lequel offre une superbe vue sur la région.

Quant au second, le monastère de la Grotte du Tigre, perché sur une colline, il possède notamment un impressionnant bouddha de 18 mètres couvert de mosaïque dorée et plusieurs stupas, dont un de 69 mètres avec neuf niveaux. A côté, on trouve aussi un temple de style chinois avec une superbe pagode.

De très belles visites sous une chaleur assommante (il fait quand même 36 degrés, cela va en faire saliver quelques-uns vu le temps actuel en Suisse). Du coup, le vaccin passe sans aucun problème, en 30 minutes seulement, paiement de la facture comprise. Alexis a juste un poil plus mal que la dernière fois mais ne bronche pas. Après cela, on mérite tous une bonne pause piscine avant de nouvelles aventures demain !

IMG_6709_resultat

7 commentaires sur “Lopburi et Kanchanaburi

  1. Epoustouflant ce que vous êtes entrain de vivre, les Loulous ont toute notre attention et quels progrès, félicitations. Finalement les petits bobos font parti du voyage et tout le monde assume avec courage, bravo .. votre enthousiasme fait plaisir.
    Bisous.

    J'aime

  2. Coucou!!! Elles sont magnifiques vos photos, vous nous faites voyager! Ah les singes j’en avais eu peur à Bali! Hi, hi! Bravo à Alexis car il a été courageux. Également un bravo à Jérémy qui prend confiance avec la natation.
    Ici plus qu’une semaine d’ecole et après les vacances, nous nous réjouissons! Pas de randonnée directement les skis!!!! Youpiiiii!!!! Profitez bien de vos moment en famillle c’est que du bonheur!!!! Gros bisous de Cugy!!! Marjorie, Marc, Mathis et Méline

    J'aime

  3. Que d’aventures et de découvertes !!
    La forêt avec les singes me rappelle Bali, il y a deçà 3 ans et la cascade avec les étages et les élégants me renvoient à ma petites semaine au Laos, il y a moins de 2 mois !!
    Oui, ces paysages et cette nature sont extraordinaires, beaux et reposant…😊
    Bises et bonne suite😘

    J'aime

  4. Coucou les voyageurs !
    Merci pour les photos et les récits ! C’est génial d’avoir pu voir autant d’éléphants ! C’est vrai que c’est super impressionnant.

    Pour les singes c’est une autre affaire: ils sont hyper agressifs dans plusieurs pays d’Asie du Sud est. Faites gaffe! On a souvent eu peur. Côté frayeur, on a fait la même expérience en Afrique du Sud lorsqu’Elie s’est fait mordre par un babouin. Courage à Alexis!
    Bon rétablissement et Gros becs de Fribourg sous la neige

    J'aime

  5. Merci pour ces magnifiques nouvelles et photos 🙂 et puis aussi pour votre message transmis ce matin par Lucie! Je vous souhaite également de très belles fêtes de fin d’année et le meilleur pour la suite de votre voyage et cette nouvelle année 2018! A bientôt, prenez bien soin de vous tous! Myriam N.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :