Villa La Angostura, San Martin de los Andes et la région des sept lacs

Après avoir dit au revoir à notre Gol, on passe notre dernière nuit chilienne à Puerto Montt, dont il n’y a vraiment rien à dire tellement c’est moche… Heureusement, pour oublier cela et prendre dignement congé du Chili, on mange un bon poisson et on déguste un excellent Chardonnay ! Bon d’accord, on n’est pas très originaux. Promis, en Argentine, on testera la viande et on arrêtera de … vous parler de ce que l’on boit (mais pas de boire, on va aussi tester le vin rouge, la diète ce sera pour l’Asie !).

Le lendemain, on reprend nos habitudes et on embarque pour un peu plus de sept heures de bus, direction l’Argentine. Le passage de la frontière, après la traversée d’un col tout enneigé (malgré le fait que l’été soit proche !), est cette fois assez rapide, ouf.

On passe une nuit à Bariloche avant de prendre possession de notre nouveau carrosse, un SUV Ford qui n’a rien à voir avec la Gol, et on part direction Villa la Angostura au bord du lac Nahuel Huapi.

La ville est très chouette avec des jolies constructions en pierre et en bois et le bord du lac est magnifique. Le pique-nique sur la plage nous donne un aperçu de ce que l’on va voir ces prochains jours et on a hâte car cela a l’air superbe.

Pour notre premier jour entier à Villa La Angostura, on décide d’aller marcher car on en a vraiment marre de la voiture et des enfants ronchonchons car pas assez fatigués. Direction Cerro Bayo, la station de sport d’hiver locale (qui se révèlera être un énorme parking), en passant par quelques miradors et un premier arrêt dans la forêt avec une mini marche jusqu’à une belle cascade. Yanick a taillé des lances pour les loulous qui sont tout heureux et jouent aux chasseurs et au lancer du javelot.

Pour la suite, ce sera le mirador Belvedere et la cascade Incayal pour une marche de trois heures en territoire mapuche. Les enfants, toujours avec leurs lances, adorent mais le résultat escompté n’est pas totalement atteint puisqu’ils pètent encore la forme, courent et hurlent dans tout l’hôtel à 19 heures alors qu’il faut attendre 20h30 pour manger, les horaires argentins n’étant pas tout à fait les mêmes qu’en Suisse…

Pour la promenade du jour, les guerriers sont au taquet pour protéger la princesse (maman) et Yanick a trouvé la parade pour les fatiguer : ils parcourent la quasi-totalité du sentier de presque 4 kilomètres au pas de course à la poursuite de monstres et d’animaux sauvages ! Un bel arrêt pique-nique sur la plage permet à Jérémy de faire comme ses copains à l’école à la forêt : il construit une superbe cabane.

La route des sept lacs jusqu’à San Martin de los Andes offre de multiples points de vue sur les lacs et les montagnes enneigées. Sur les panneaux explicatifs des miradors, les photos ont l’air superbes mais on devra s’en contenter vu les nuages noirs qui nous suivent…

Heureusement, il fait meilleur le jour suivant et on peut profiter de la plage ! Leçon de sport au programme : lancer de pives, pétanque (toujours avec les pives) et lancer du javelot ! Sans oublier la construction de cabanes ! Une très belle journée que l’on termine par deux miradors magnifiques.

Retour à Villa La Angostura puisque, après une cabane un peu rustique (pourrie selon Alexis…), on a envie de quelque chose d’un poil plus cosy et qu’on n’a rien trouvé de la sorte à Villa Traful. On a un peu plus de chance avec le temps en début de journée pour les vues de la route des sept lacs mais on ne verra décidément jamais les premiers miradors car, à l’arrivée, il pleut des cordes. Entre-temps, on a tout de même fait un joli détour par le lac Traful dont les beautés sauvages se méritent car la route est bien secouante… Et, en fin de journée, on se remet de notre frustration dans la baignoire jacuzzi de notre hôtel, un réel bonheur !

 

Leçon du jour pour les enfants : la persévérance, car oui, après plus de quinze jours sans soleil et deux essais ratés, il est enfin là et on va finir par les voir ces vues !!!! On repart donc sur la route des sept lacs et on fait plein d’arrêts pour profiter des plages sous le ciel bleu. C’est magnifique, on est vraiment heureux.

2 commentaires sur “Villa La Angostura, San Martin de los Andes et la région des sept lacs

  1. Il y a le ciel, le soleil et la mer
    Allongés sur la plage
    Les cheveux dans les yeux
    Et le nez dans le sable
    On est bien tous les deux
    C’est l’été les vacances
    Oh mon Dieu quelle chance !
    souvenirs …de François Deguelt

    Oui continuez à la montagne ou aux bords de ces beaux lacs la chance est là.
    Je vous embrasse très fort.

    J'aime

  2. Que de lacs que de lacs!! mais il n’y a pas le feu aux lacs!!!!
    Pour les cabanes demandez a un architecte
    mais elles sont déjà jolies
    Bon séjour en Argentine
    Bisous à toute la Famille

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :