Roadtrip de Perth à Darwin : les étapes suivantes de Denham à Exmouth

On ne pouvait pas quitter la région de Shark Bay sans passer par L’attraction de la région : les dauphins de Monkey Mia. A la base, nous pensions naïvement que c’était un endroit sauvage où l’on pouvait peut-être, avec quelques autres privilégiés, avoir la chance d’approcher des dauphins. En fait, c’est une plage avec un centre de recherches où les dauphins ont pris l’habitude de venir chaque matin car on les nourrit (mais un petit peu seulement, pas plus que trois fois dans la matinée et moins que la quantité journalière nécessaire pour que leur instinct de chasseur ne disparaisse pas totalement). On apprend aussi à Denham qu’il y a des centaines de personnes à la première séance de nourrissage à 7h45 (jusqu’à 650 personnes pendant les vacances scolaires) et que pour trouver la route, il suffit de « suivre les voitures »… Nous étions donc relativement sceptiques, vu le côté peu naturel et attrape-touristes, mais on voulait tout de même le voir, d’autant qu’on en parlait déjà avant notre départ. Au final, il n’y a « qu’ »une centaine de personnes sur la plage à l’heure dite et on arrive tout de même à bien voir les cinq dauphins présents ce jour-là. Mais le meilleur reste à venir ! Lors de la deuxième séance, une quinzaine de minutes plus tard, il n’y a plus qu’une dizaine de personnes et les dauphins nous offrent un magnifique spectacle. Ils s’amusent entre eux, chassent les petits poissons juste à une trentaine de centimètres de nous et on les voit vraiment super bien et de très près. On a même la chance d’être choisis pour donner un poisson à l’un des dauphins. Malheureusement, les dents du dauphin toutes proches ont effrayé Alexis qui en a lâché le poisson mais c’était tout de même incroyable d’être aussi près d’un animal qui reste tout de même sauvage. En définitive, on est super contents de l’expérience et on n’a pas l’impression d’être tombés dans un piège à touristes. On ne regrette donc pas le lever à 6h00 du matin !

Une bonne route et on arrive pour la nuit à Carnarvon, dont on gardera surtout le souvenir d’une super place de jeux.

Encore quelques heures de route le lendemain, un arrêt par Coral Bay, située juste au nord du tropique du Capricorne, qui se révèlera moins charmante qu’on le pensait, et on arrive à Exmouth où on va s’arrêter pour les trois prochaines nuits.

On commence notre séjour par une journée plage pour découvrir la côte que longe le Ningaloo Reef, classé au patrimoine mondial par l’Unesco pour sa beauté naturelle et sa diversité biologique. Au programme, petit déjeuner au bord de la plage de Turquoise Bay (dont le nom s’explique de lui-même), baignade, construction de château et snorkeling pour Yanick et Alexis. On a la chance d’être là tôt et la plage est à nous tout seuls pour un petit moment. Les couleurs sont superbes, on en prend plein les yeux pour changer.

On repart ensuite en direction d’une autre plage, Oyster Stacks, où on refera un snorkeling, mais à trois cette fois (Jérémy n’est pas satisfait de son nouveau masque et ne veut pas venir…). Il y a de jolis coraux et beaucoup de poissons de toutes tailles et couleurs. C’est très chouette, mais moins joli qu’à Seraya de l’avis de tous (on sait, on sait, on se fait difficiles…).

On s’arrêtera encore, sur demande des enfants, pour voir leur première épave. Ils sont donc contents, même si elle ne casse pas des briques.

Ah, on oubliait, cette journée nous a aussi permis de croiser notre premier kangourou vivant (il a failli ne pas l’être longtemps vu qu’il s’est presque jeté sous nos roues…). On est trop heureux ! Mélanie en avait vu deux à Kalbarri et on en avait croisé un certain nombre en bien piteux état sur les bas-côtés mais cette fois, c’est parti, on l’espère, pour en voir des milliers d’autres !

Après la plage, c’est une journée « montagne » dans les canyons du Cape Range National Park qui nous attend. On parcourt deux « routes » (ou plutôt pistes), l’une qui surplombe un canyon, et l’autre au fond d’une gorge qui suit le lit de la rivière asséchée. De très belles vues mais pas de promenade vu la chaleur et l’absence totale d’ombre. Et on finit par un pique-nique en bord de mer, histoire de garder en mémoire ces couleurs incroyables.

Exmouth n’aura finalement pas du tout été la petite ville charmante à laquelle on s’attendait et on en a été un peu déçus mais elle a constitué une bonne base pour visiter les environs que l’on a trouvés très beaux. On repartira par contre d’ici sans avoir testé L’attraction de la région : la baignade avec les requins-baleines. A près de 900 francs la journée (prix famille !), cela faisait tout de même un peu chérot le bain…. Après cette étape plus tranquille, on est reposés et prêts pour partir à l’assaut d’un gros morceau : le Karjini National Park, où l’on devrait découvrir de superbes gorges, dans des conditions à nouveau plus sauvages.

Un commentaire sur “Roadtrip de Perth à Darwin : les étapes suivantes de Denham à Exmouth

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :